AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !

Aller en bas 
AuteurMessage
Elisabeth M. Lincoln

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !   Lun 29 Déc - 15:41

    Do you know my identity ?




    Je suis Elisabeth Madison Lincoln;
    Mes amis aiment me surnomer Elisa;
    J'ai vu le jour le 1 Decembre 1982, j'ai donc 26 ans;
    Je suis Irlandaise et d'origine Française et Russe;


    The little story of my life;


    La vieille femme posa ses mains ridées sur les touches glacées du piano. Lorsque ses doigts décomposés par la vieillesse entrèrent en contact avec son instrument favori, un frisson lui parcourut le corps. Perdu dans son songe, elle se souvint de sa jeunesse, de la période la plus belle de sa vie, période pendant laquelle elle était appelée « la virtuose », période pendant laquelle on ne parlait que d’elle … jusqu’à ce soir fatidique. Alors que la mélodie qui s’émanait du piano faisait perler des larmes au coin de ses yeux, elle se souvint de cette fameuse soirée qui s’était annoncée comme la fin de sa raison de vivre … Elle avait vingt ans à l’époque et devait le soir même donné un concert en l’honneur d’une œuvre caritative, les tabloïds londoniens ne parlaient que d’elle et elle était devenu en quelques mois la jeune fille la plus connue d’Angleterre. Mais aujourd’hui, qui se rappelle donc de Calleigh Vania Lincoln ? Elle était en retard, terriblement en retard, et c’était sans regardé ni à gauche, ni à droite qu’elle avait traversé la route. Le choc avait été rude, violent, douloureux, affreusement douloureux. La douleur était telle qu’elle n’entendit pas la sirène des pompiers lorsqu’ils arrivèrent jusqu’à elle, elle savait d’avance que c’était terminé, tout était terminé, et elle en eut la confirmation à l’audition des paroles de l’homme qui s’était penché sur elle. « Chef, elle a le poignet complètement de travers, je crains qu’elle ne puisse plus jamais s’en servir ». Elle aurait préféré milles fois atterrir dans un fauteuil roulant que de perdre l’usage d’un poignet. Milles fois …

    Sortie de son songe, la vieille femme se rendit compte que sa petite fille était assise par terre, à regarder sa grand-mère jouer de sa seule main mobile. Calleigh fit signe à sa petite fille de venir s’asseoir à côté d’elle. Elle passa sa main dans la chevelure couleur des blés d’Elisabeth et l’embrassa sur le front. « Ta maman va venir te chercher dans quelques minutes Elisa, va mettre des chaussures. »

    ***


    EXTRAIT DU JOURNAL D’ELISABETH MADISON LINCOLN

    J’ai fêté mes seize ans hier, et personne n’y a pensé. Maman est toujours en voyage en Inde, soit disant en train d’aider les plus défavorisés, c’est bien ma vaine d’avoir une mère médecin ! Quant à mon père, je crois qu’il n’y a tout simplement pas pensé. Mais je ne lui en veux pas, je sais qu’il m’aime plus que tout, c’est simplement qu’il a toujours été comme ça, il n’a pas bonne mémoire. Et puis grand-mère … ce n’était pas de sa faute, elle est malade. Je n’ai rien a reproché à ma famille, j’ai toujours dormit dans des draps de soie, j’ai toujours sentit l’odeur du croissant le matin, je n’ai jamais manqué de rien. Et pourtant, la sensation de vide, de solitude est toujours là. Parfois je me plais à imaginer la vie autrement, si nous étions plus pauvre, que ma mère n’était pas médecin, mon père pas procureur, peut-être aurions nous tissé des liens différents … Mais qui suis-je pour parler ainsi ? J’ai toujours été gâtée, toujours, j’ai constamment eu ce que je voulais, et voilà que je me plains maintenant, je deviens ingrate. La solitude est peut-être là, mais j’ai bon espoir qu’un jour je ne sois plus seule, et ce jour là je n’aurai probablement plus de raisons de me plaindre.

    ***


    Elisabeth frappa son poing contre la table. Tous les regards se braquèrent brusquement sur elle, la serveuse lui lança un regard noir qu’Elisa lui rendit bien aisément. Elle regarda son interlocuteur dans les yeux, ravala ses larmes, et commença son monologue. « Ca ne peu plus continuer Jeremiah, tu le sais aussi bien que moi ! On est plus … sur la même longueur d’onde ! Je suis navrée que ça se termine ainsi, je pensai qu’on était bien parti, que c’était bon, mais visiblement je me trompai. Désolée … » Sans attendre qu’il ne réagisse Elisa se leva et partit du café d’un pas pressé, elle avait l’étrange sentiment d’avoir fait l’erreur de sa vie, mais ce qui est fait est fait, et elle n’avait pas l’habitude de revenir sur sa parole. Ravalant une nouvelle fois ses larmes, elle leva la tête et partit jusqu’à chez elle.



    I am an exceptionelle person;


      -> Naïve
      -> Gentille
      -> Calculatrice
      -> Fonceuse
      -> Travailleuse


    Elisabeth est avant tout une jeune fille des plus imprévisibles. Elle ne réfléchit jamais et agit tout le temps sur un coup de tête, on peut donc bien dire que ce n’est pas une personne posée du tout. Elle aime ne pas réfléchir, ne pas savoir de quoi sera fait demain, de vivre sa vie au jour le jour sans tout programmer à l’avance. Si elle a une soudaine envie de faire des grimaces à toutes les filles en jupe qu’elle rencontre, elle le fera. Elle n’a qu’une devise : « On ne vit qu’une fois », et d’ailleurs elle ne le sait que trop bien. Elle veut ainsi profiter du temps qu’il lui reste à vivre sans jamais rien regretter. Car des regrets, elle n’en veut aucun dans sa tombe. Elle croque la vie à pleines dents. Ensuite, Elisa est extrêmement têtue. C’est bien simple, elle n’en fait qu’à sa tête ! Il suffit de lui ordonner de faire quelque chose pour qu’elle fasse strictement le contraire, elle veut faire ce que bon lui semble et ne se soumettre à aucune contrainte. Ca a toujours été comme ça, elle faisait des pieds de nez à la maitresse, lui chantait des « nananananèreuh » etc. Mine de rien, Elisabeth est quelqu’un de très gentil, qui se laisse très facilement marcher sur les pieds. Elle ne peut pas concevoir le fait de ne pas plaire à quelqu’un, et du coup, elle dit oui à n’importe quoi, dans l’espoir d’être bien vue de tout le monde. Le problème, et ce qu’elle est trop naïve pour voir, c’est que la plupart des personnes qui ont connaissance de la gentillesse maladive d'Elisa en profitent grassement, se fichant d’elle dés qu’elle a le dos tourné. Elisabeth est donc très naïve, pour elle, « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », elle croit que les méchants ne sont que dans les films. Evidemment, elle a beau être très naïve, elle n’en est pas bête pour autant, loin de là. La jeune femme est très littéraire, elle à toujours aimé la littérature, le français, elle trouve qu’il y a beaucoup plus de liberté dans le français que dans les mathématiques par exemple. Passons maintenant à ses défauts. Pour commencer, Elisabeth est très calculatrice, il faut bien l’admettre. Certes, elle est imprévisible et naïve, mais lorsqu’elle a décidé de faire quelque chose, elle est très minutieuse et pense à tous dans les moindres détails, car sous ses airs de blonde écervelée, elle cache bien son jeu ! Un dernier trait de caractère que j'ai oublié d'expliquer : Elisa est très travailleuse, c'est une fonceuse, quand elle veut quelque chose elle s'acharnera pour l'avoir, comme devenir pianiste par exemple.

    Voyons voyons … Ce qu'Elisabeth aime ! Et bien là, la liste est longue. Pour commencer, elle aime la musique, et plus particulièrement le piano. C’est devenu une passion depuis qu’elle à reçu ses premiers cours de piano et de solfège seulement âgée de quatre ans. De ce fait, elle n'a toujours vécu que pour cela, son rêve était donc de devenir une pianiste, mais en grandissant, son amour pour les lettres était devenu tel qu'elle se dirigea vers un avenir d'éditrice ou de journaliste. Sinon, elle adore la littérature, pouvoir manier les lettres, les mots. Les mathématiques, elle trouve ça barbare, il n’y a aucune liberté, les règles sont les règles, 1+1 = 2, ça ne fera jamais 2.5 ! Tandis que le français, une multitude de réponses sont possibles pour les rédactions par exemple, et puis, l’on peut peaufiner son travail, son œuvre. Nous allons maintenant passer à ce qu’elle n’aime pas, car si nous nous attardons sur ce qu’elle aime, on y sera encore demain. Donc, Elisa déteste plus que tout les égoïste, les personnes qui ne pensent qu’à elles, qui se regardent tout le temps leur nombril alors que des personnes meurent de faim en bas de chez eux. Puis les hypocrites, ça aussi elle déteste, ceux qui disent rouge alors qu’ils pensent noir, ceux qui vous accueillent avec un sourire ultra-brite et un « elle est superbe ta robe » alors qu’ils pensent « mon dieu mais quelle horreur ! Elle a piqué la robe de chambre de sa grand-mère ou quoi ?! ».



    And you then ?

    Avatar : Clemence Poesy.
    Prénom : Anya, Anastasia en vérité mais comme on se fiche de moi, ce sera Anya.
    Âge : Quinze ans d'ici peu.
    Comment as tu connus le forum ? Je passe -> désolée je ne m'en souviens plus
    Et comment le trouves-tu ? M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E !
    code : Banana Split ?


Dernière édition par Elisabeth M. Lincoln le Mar 30 Déc - 15:24, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esaias A. Elmery
Admin
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 30/11/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !   Lun 29 Déc - 15:44

    Bienvenue sur le forum
    Si tu as besoin n'hésite pas surtout.
    Et au passage, moi j'aime beaucoup Anastasia comme prénom

_________________
©MaquizZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth M. Lincoln

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !   Lun 29 Déc - 15:51


    Merci beaucoup !
    T'es bien le premier (la première ?) à me le dire.
    Généralement ça fait beaucoup rire, mais j'ai une maman
    russe et de surcroit qui adore les walt disney, donc c'était inévitable.
    mais bon, moi je l'aime bien mon prénom. 8D

    C'est pas comme si je m'appelai Cendrillon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremiah L. Cambell
Admin
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 01/12/2008
Age : 38

MessageSujet: Re: LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !   Lun 29 Déc - 16:29

    Bienvenuuue. & Bonne continuation pour ta fiche !
    Oui moi aussi j'aime bien. C'est cool je trouve !

_________________
Avatar by {Barbabouille. & Icon by Library_of_sex @ sexy_mood_music


    The nature of Reality;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth M. Lincoln

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !   Mar 30 Déc - 15:17

    merci beaucoup !


    je crois avoir terminé.
    désolée si ce n'est pas top,
    je suis toujours trop pressée
    alors je bacle souvent mes fiches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !   

Revenir en haut Aller en bas
 
LINCOLN Elisabeth Madison ; terminus tout le monde descend !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rp libre] Fiore, Terminus tout le monde descend...en enfer.
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anyone Else But You :: Avant-Propos. :: Présentations-
Sauter vers: